Les Portes

Que le miel fut doux à ta bouche et du divin nectar, tu en abreuves ton gosier.
Car de par les portes empruntées, tu en ouvriras les portes qui, hier, étaient fermées. 
Et que de derrière leurs serrures se trouvent tous les royaumes de la sagesse oubliée.
Et que son parfum t’enivre à ne plus avoir soif.
Car de par les portes empruntées, ton cœur rayonnera à la lumière du Divin.
De toute cette majesté qui ne demande qu'à porter le manteau de roi oublié.
Et que de sa bouche sortent les plus belles offrandes au Seigneur Dieu.
De là, les fleurs s’ouvriront, les corolles revêtiront l'habit de lumière de la beauté infinie.
Et de tes mains s'ouvrira la « Fleur de Vie » écarlate comme un rubis oublié.
De tant de feu, il en éclairera les non-croyants, les indigents.
Et que le sceptre d'or se tienne à la main du Souverain pour faire revivre son règne de puissance.
Et la vie s'éclairera, deviendra vivante dans son élixir de jouvence.
Dans ton cœur se tiendront toutes les richesses intérieures et extérieures, qui s’envoleront dans le ciel étoilé de la nuit des origines.
De par sa longueur de vie, tu t’imprègnes pour aller jusqu'à elles.
Car éclose, elle est de la profondeur des temps, de toujours et à jamais, pour que jamais on en oublie son rayonnement.
Et la terre dansera sur les airs et les océans de l'espace quantique, où le temps n'existe pas.
Car de cette profondeur, la nuit éternelle est absolue dans son unité.
Et pure, de tant de vies, passées à l'attendre, un jour nouveau voit le jour pour étinceler aux yeux des « Éveilleurs ».
Car de « l'Eveil » viendra le renouveau du monde à venir.
Celui qui doit refleurir dans la douceur de l'être, dans le paraître du merveilleux, dans l'absolu du Don.
Et que de vos égarements se tissent la toile de vie, où tout naît et meurt.
Et que de la « Source » qui coule jusqu'à vous, vienne le règne de celui qui attend la fin d'un monde à reconstruire, au plus tôt.
Car de toute urgence, la force doit se faire, pour que le bouclier du temps défasse les nœuds d'acier et de cuivre.
Car de la pensée s'est creusée la descendance du mal et à présent, doit revenir vive dans la chaux.
Car blanche, elle ne respire plus par la Parole du Père car impure elle est devenue.
Soyez-en conscient pour que le règne nouveau arrive.
Et que de son manteau d'hermine rouge, propre aux rois et aux seigneurs, il en illumine le monde et ses sujets.
Car la royauté doit revenir dans la droite ligne, pour que la parole soit reconnue.
Et que de sa bouche, des torrents et des laves de flots continus se fassent une rivière pour venir jusqu’à vous.
Car de sa majesté, vous en comprendrez la portée.
Soyez justes et purs quand vous l'entendrez.
Redécouvrez le sel de la vie future, celle qui vous sera donnée pour faire offrande au Père.
Soyez bénis de sa main et louez sa bonté et sa générosité.
Nous vous en remercions, nos enfants chéris, cœur de notre cœur dans l'absolu amour du « Tout ». 

Vos fidèles, les « Hathors ».



Message des Hathors canalisé par Léna (Jackie Tamisier) Le 21. 04. 2012

 

 

"Si vous souhaitez aquérir un message des Hathors"

"Les Portes"

Papier satiné ivoire 210g

A4 : 210 x 297 mm

 

4,00 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 3 à 5 jours de délai de livraison1

GALERIE

Galerie d'Exposition

"Articles Promotionnels"

par Lot, cliquer sur Tarifs

 Frais de Port offerts à partir de 50€

Dernier Salon

 "Salon de Bien-Être" 

de Pau

le 27, 28 et 29 novembre 2015

Cliquer-ici

Suivez-moi sur FACEBOOK

Ps: Cliquer sur l'image... 

Facebook de Léna L'Artiste

Faites-moi connaitre


PARTENAIRES

Facebook de Léna L'Artiste