Le Bonheur

Oui, le bonheur est contenu, comme dans une jarre d’eau pure, il coule en vous-même et n’a de cesse de vous abreuver.
Car de cet élixir de vie vous en redistribuez les miettes au Seigneur.
Et cela est de ces miettes d’or que vous vous élevez vers lui. 
Car là, nulle compassion pour les cœurs impurs et tous les cœurs malades.
Et de vos bras, vous entourez ces malheureux pour qu’enfin la grâce de Dieu leur soit accordée. 
Faites, enfants bien-aimés, car vous êtes grands dans vos actions quand le cœur en est pénétré.
Et de jouissance de l’âme, vous en devenez grandiose de beauté intérieure qui vous est accordée.
Et la beauté du cœur en deviendra parfaite sans soignure, ni dessein impropres au Seigneur. 
Oui, « Vous » ses enfants, participez du fond de votre cœur aimant à ce que l’« Arche nouvelle » voit le jour. 
Et pure entre les pures, elle renaitra de ses cendres, car enfouie au plus profond des âmes ne s’est-elle jamais éteinte. 
Et cette étincelle de vie que vous vous octroyez soit votre nouvelle alliance, où les gêneurs de toutes races n’auront plus lieu d’être.
Et enfin, refleurira le sel de la vie future, votre beauté immaculée qui ne demande qu’à revenir en son centre.
Et le bonheur de vous aimer en totalité, en osmose avec le cœur et le corps de vie, vous soient rendus de toutes les splendeurs de « Vivre » et de « Naitre ». 
Le bonheur ne peut se contenir, telle une coupe d’eau pure elle étincelle dans vos cœurs de tant de passions à vous y vivifier, vous en donnez le meilleur au Seigneur.
Et ses brebis qui hier, étaient galeuses, pourront enfin paitre dans les champs du Seigneur au milieu des vaches et des moutons qui sont le pain du monde.
Oui, paissez dans les champs odorants du Seigneur, car là, la grâce vous en enveloppera et vous donnera le meilleur de sa soignure.
Et de sa majesté pourra-t-il vous en couvrir, vous qui étiez nus, comme au premier jour de votre naissance.
Et votre corps pourra respirer enfin de tous ses pores de peau, où nulle déviance ne s’est fourvoyée. 
Car pur, vous redeviendrez aux yeux du Père bien-aimé.
Tel un oiseau qui s’envolerait dans un ciel bleu, votre âme pourra communier et chanter l’hymne de gloire de la vie future. 
Ô, enfants de la vie, ne soyez pas avares de toutes vos beautés.
Car elles sont là pour vous faire avancer et vous donner le meilleur de la Terre nourricière.
Et de votre vie nouvelle , vous renaitrez et refleurirez comme au début des temps de toujours .
Aimez-vous, nous vous le dirons jamais assez.
Que vos pas soient légers et fermes sur votre sol bien-aimé.
Donnez lui le meilleur de vous-même.

Amen, soyez en paix, vos fidèles les « Hathors ».

 

 

 

Message des Hathors canalisé par Léna (Jackie Tamisier) le 11. 09. 2012

 

 

"Si vous souhaitez aquérir un message des Hathors"

"Le Bonheur"

Papier satiné ivoire 210g

A4 : 210 x 297 mm

 

4,00 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 3 à 5 jours de délai de livraison1

GALERIE

Galerie d'Exposition

"Articles Promotionnels"

par Lot, cliquer sur Tarifs

 Frais de Port offerts à partir de 50€

Dernier Salon

 "Salon de Bien-Être" 

de Pau

le 27, 28 et 29 novembre 2015

Cliquer-ici

Suivez-moi sur FACEBOOK

Ps: Cliquer sur l'image... 

Facebook de Léna L'Artiste

Faites-moi connaitre


PARTENAIRES

Facebook de Léna L'Artiste