La Maturation

Le  travail ne peut se faire que quand vous êtes prêts à baisser les armes.

Car de vos voiles découverts, vous pouvez vous en parer de plus belles parures à votre être profond.

Car c’est dans le travail intérieur qui se fait en vous-mêmes que vous pouvez en suivre les enseignements du Père bien-aimé.

Et de ces artifices, puissiez-vous vous dépouiller pour grandir dans votre majesté absolue qui vous a été donnée de part votre naissance du début des temps.

Et immémoriaux, viendront-ils parler à votre oreille sensible, celle qui est invisible aux profanes et la vraie joie rentre en vous.

Car la maturation du travail à faire et en devenir, n’est ardue que si vous laissez votre puissance d’inertie vous en bloquer la porte.

Mais de sa lente maturation en sortira tout le sel de la vie, le bonheur de vivre et d’aimer en totalité.

Car le cœur est votre royaume et petit et immense est-il devant la tache accomplie.

Mais de ces écheveaux tissent-ils les liens chers aux bienheureux.

Car vos « Aimés » sont là auprès de vous, quand vous les sollicitez et nulle sollicitation n’a lieu si elle est stérile.

Faites à votre mesure, c’est ce qui vous est demandé.

Rentrez dans votre être profond pour en comprendre tous les méandres et les difficultés de la vie elle-même.

Et laborieuse, la maturité ne vient voir le jour que quand l’oisillon est sorti de la Mère.

Car de l’œuf, vous lui en offrez vos offrandes par vos efforts accomplis.

Faites, enfants de la Terre, élevez-vous, soyez en conscience, bénissez vos voiles d’ombres car là sont les vrais questionnements pour avancer.

Et de la hache, les mauvaises herbes doivent être entaillées pour que le blé se sépare de l’ivraie.

Parez-vous de beauté, faites vous dieux et déesses et vos têtes recevront les couronnes de rubis et de diamants qui vous sont imparties.

La ruche des abeilles pourra venir vous abreuver de leur nectar de miel et de paix, propre à votre bouche.

Soyez béni de vos actions et caressez vos « Aimés » de toute la tendresse du monde.

Et que vos animaux eux-mêmes en aient leur part du festin annoncé.

Car ils sont de toutes vos batailles à vos cotés, pour vous aider dans vos solitudes affectives.

Car solitude il y a quand le corps terrestre n’a pu trouver sa moitié « de Vie et de Naitre ».

C’est de cet amour que vous vous élevez vers le Seigneur, en vous aimant « Inconditionnellement » de toutes vos parties dissociables les unes des autres.

L’Amour est, et entier il est quand le cœur en a le commandement.

Aimez et il vous sera rendue la parole de vérité du Fils « Aimez-vous les uns, les autres, comme je vous ai aimés ».

 

Allez en paix, vos serviteurs, les « Hathors ».

 

 

 

Message des Hathors canalisé par Léna (Jackie Tamisier) Le 21. 08. 2012

 

 

"Si vous souhaitez aquérir un message des Hathors"

"La Maturation"

Papier satiné ivoire 210g

A4 : 210 x 297 mm

 

4,00 €
Ajouter au panier
  • disponible
  • 3 à 5 jours de délai de livraison1

GALERIE

Galerie d'Exposition

"Articles Promotionnels"

par Lot, cliquer sur Tarifs

 Frais de Port offerts à partir de 50€

Dernier Salon

 "Salon de Bien-Être" 

de Pau

le 27, 28 et 29 novembre 2015

Cliquer-ici

Suivez-moi sur FACEBOOK

Ps: Cliquer sur l'image... 

Facebook de Léna L'Artiste

Faites-moi connaitre


PARTENAIRES

Facebook de Léna L'Artiste